Bienvenue – Le Mot de la Présidente

Le Comité Féminin Gironde créé en janvier 2001 a pour but de favoriser la prévention et le dépistage des cancers afin que baissent les taux de mortalité par cancers du sein, de l’utérus et du colorectal.

Sa mission essentielle est de sensibiliser la population à la prévention et au dépistage des cancers, et de promouvoir les dépistages organisés, mis en place par les pouvoirs publics. Avec deux temps forts, Octobre Rose, pour le dépistage du cancer du sein et Mars Bleu pour le dépistage du cancer colorectal.

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancer en France métropolitaine est estimé à 385 000 (211 000 hommes et 174 000 femmes) et le nombre de décès par cancer, à 149 500 (84 100 hommes et 65 400 femmes).

Le cancer du sein est la première cause de décès par cancer chez la femme (12 000décès par an). C’est pourquoi depuis 2004, la lutte contre le cancer du sein est devenue une priorité des pouvoirs publics.

Depuis 28 ans, les Comités Féminins se mobilisent pour faire diminuer le taux de mortalité par cancers en France et s’investissent pour promouvoir la prévention et le dépistage qui permet de diminuer de 25 % le nombre de décès. Dans le cadre de la mobilisation générale pour lutter contre le cancer, le Comité Féminin Gironde a pour missions d’Agir pour augmenter la participation de la population à la prévention et au dépistage, d’Informer, de Sensibiliser, de Convaincre les femmes et les hommes de participer massivement et régulièrement aux dépistages organisés mis en place par les pouvoirs publics et de Favoriser l’éducation des jeunes à la prévention et au dépistage.

La prévention et le dépistage sont de vraies démarches de santé positive. Elles permettent de donner davantage d’années à votre existence mais aussi plus de vie à ces années.

Ni malade, ni médecin, nous sommes des usagers de la santé avec une devise :

   » Agir avec vous afin que vous restiez en bonne santé »

Dominique Rousseau Lebourg
Présidente

 

juin 2017 : DON de 55 000 €  à l’INSTITUT BERGONIE

pour l’achat d’une machine Rarecells        

pour le dépistage des cellules cancéreuses circulantes dans le sang.

Les membres du Comité Féminin et le Professeur Patrizia Paterlini Brechot

 

 

 

Prévenir au mieux les cancers

Prévenir le cancer, c’est l’ensemble de ce que l’on peut faire, à titre individuel et collectif, pour diminuer le risque d’être confronté un jour à cette maladie. On estime que 40 % des cancers pourraient être évités par des modifications de nos modes de vie et dans notre environnement. La prévention apparaît ainsi comme un moyen d’action essentiel pour les faire reculer.

Dépistage et détection précoce

Le dépistage est une démarche qui vise à détecter, au plus tôt, en l’absence de symptômes, des lésions susceptibles d’être cancéreuses ou d’évoluer vers un cancer. L’intérêt du dépistage est de pouvoir ainsi détecter plus précocement un cancer, de mieux soigner le patient et de limiter la lourdeur des traitements et des séquelles éventuelles. Il est aujourd’hui possible de dépister ou de détecter précocement certains cancers. Le dépistage peut être réalisé soit dans le cadre d’un programme organisé par les autorités de santé publique (cancer du sein, cancer colorectal), soit de façon individuelle à l’initiative du professionnel de santé ou du patient (cancer du col de l’utérus, mélanome…).