Le Cancer du sein

Le cancer du sein est une tumeur maligne de la glande mammaire.

structure-sein-web-okChaque sein contient une glande mammaire et du tissu de soutien contenant des vaisseaux, des fibres et de la graisse. La glande mammaire est constituée de lobules et de canaux galactophores. Le rôle des lobules est de produire le lait en période d’allaitement. Les canaux transportent alors le lait vers le mamelon.

Lors d’un cancer du sein, les cellules des glandes mammaires se multiplient de manière désordonnée jusqu’à créer une tumeur, qui peut ensuite s’attaquer aux tissus sains avoisinants.

Il existe différents stades de développement du cancer du sein, en fonction de la taille et du degré d’extension de la tumeur. Quand les cellules cancéreuses se trouvent uniquement à l’intérieur des canaux galactophores, sans avoir infiltré le tissu qui les entoure, le cancer est dit « in situ ». Ce type de tumeur se soigne très bien : une guérison est obtenue dans 9 cas sur dix.

Néanmoins, la majorité des cancers du sein diagnostiqués sont dits « invasifs » ou infiltrants. Ils peuvent être découverts à un stade précoce, quand ils sont encore circonscrits, ou à un stade plus avancé si les cellules cancéreuses se sont déjà propagées dans les ganglions situés dans le creux des aisselles (envahissement ganglionnaire), ou dans les os ou d’autres organes (métastases).

Le cancer du sein en chiffres

Avec 54000 nouveaux cas estimés en 2015, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Il représente plus du tiers de l’ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme.
Dans plus de 8 cas sur 10, il touche des femmes âgées de 50 ans et plus. Ce cancer peut aussi apparaitre chez l’homme, mais c’est extrêmement rare (moins de 1% des cancers du sein). Un cancer du sein chez l’homme fait par ailleurs suspecter une origine génétique. S’il existe déjà un cancer du sein chez l’homme dans sa famille, une recherche du gène BRCA2 est effectuée.

Les facteurs de risque

Le cancer du sein est une maladie multifactorielle : sa survenue peut avoir plusieurs causes. On connaît un certain nombre de ses facteurs de risque, même s’il existe encore des incertitudes quant à leur poids dans la manifestation de ce type de cancer.
Les principaux facteurs de risque sont les suivants :

  • le sexe (plus de 99 % de ces cancers touchent les femmes),
  • l’âge (les deux tiers des cancers se déclarent après 50 ans),
  • les antécédents personnels de cancer,
  • les antécédents familiaux de cancer,
  • certaines prédispositions génétiques.

S’y ajoutent des facteurs externes, liés à l’environnement ou aux conditions de vie : le tabagisme, la consommation d’alcool, le surpoids et la sédentarité, ou encore l’exposition de l’organisme à certaines hormones, notamment les œstrogènes de synthèse (lors de traitements hormonaux substitutifs après la ménopause, par exemple).