Le dépistage organisé du cancer du sein en pratique en GIRONDE

1 – L’invitation pour les femmes de 50 à 74 ans dans le programme de dépistage organisé.

 L’AGIDECA ( 05 57 29 14 60)

L’AGIDECA est la structure de gestion chargée des  dépistages organisés en Gironde.

Elle  vous adresse une invitation accompagnée ; – D’une prise en charge – De la liste des cabinets de radiologie agréés participant au dépistage dans le département. – Ou votre médecin généraliste ou gynécologue vous donne une prescription dans le cadre du programme gratuit de dépistage. – Vous prenez rendez-vous chez le radiologue de votre choix parmi la liste jointe, munie de votre prise en charge, de votre carte vitale, et de vos anciennes mammographies si vous en avez.

2 – L’examen

– Deux clichés radiologiques pour chaque sein sont effectués (de face et de profil).

– La mammographie est systématiquement complétée par un entretien avec le radiologue et un examen clinique.

3 – Les résultats

Il n’y a pas d’anomalie ( dans 93 % des cas)

Votre radiologue vous donne oralement une première interprétation de l’examen, puis vos clichés sont envoyées à l’AGIDECA où une deuxième lecture sera réalisée par un autre radiologue spécialisé. Cette deuxième lecture a pour but d’assurer un maximum de qualité. Les résultats définitifs vous seront adressés par courrier dans les quinze jours suivant l’examen ainsi qu’à votre médecin traitant.

La deuxième lecture permet de repérer 6 % des cancers détectés dans le cadre du dépistage organisé.

Il y a une anomalie (moins de 7% des cas)

Votre radiologue doit procéder immédiatement à des examens complémentaires (échographie, cytopontion,) qui vous seront remboursés à 70 % par votre caisse d’assurance maladie. Le radiologue vous donne les résultats et vous oriente vers votre médecin généraliste ou gynécologue.

Dans la plupart des cas, l’anomalie est bénigne. Au final, sur 1 000 femmes dépistées, seules 90 réaliseront des examens complémentaires et pour 83 d’entre elles, l’anomalie sera bénigne.

Dans le cas d’un diagnostic de cancer

Si les examens complémentaires amènent à poser un diagnostic de cancer, la patiente sera orientée vers son médecin et une équipe pluridisciplinaire spécialisée en cancérologie pour une prise en charge personnalisée.

Ce cas de figure concerne 7 femmes sur 1 000 qui participent au dépistage organisé. Ces femmes se verront proposer rapidement des soins afin d’augmenter leurs chances de guérison.

Objectif du programme national Atteindre au moins 70 % de participation de la population concernée..

Participez massivement et régulièrement au programme, c’est à cette seule condition que la mortalité par cancer du sein chutera de façon significative (environ 40 %) en quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *