Le Dépistage du cancer du sein, Pourquoi ?

Le cancer du sein, avec plus de 54 000 nouveaux cas estimés en 2016, est le cancer le plus fréquent chez la femme, devant le cancer colorectal et le cancer du poumon.

Près de 75 % des cancers du sein touchent des personnes âgées de plus de 50 ans avec un âge médian à 61 ans.

Par ailleurs, le cancer du sein, responsable  de 12 000 décès estimés en 2015, demeure la principale cause de mortalité par cancer chez les femmes.

c’est une femme toutes les heures qui décède du cancer du sein en France

 Le cancer du sein est une maladie multifactorielle.

Plusieurs facteurs de risque jouant un rôle dans le développement d’un cancer du sein ont été identifiés : facteurs hormonaux et reproductifs, antécédents familiaux ou personnels, facteurs de risque liés aux modes de vie ou à l’environnement.

Toutefois, il existe encore des incertitudes quant au poids de plusieurs de ces facteurs dans le développement de ce cancer.

Il reste difficile, à l’heure actuelle, de mettre en place une stratégie de prévention face au cancer du sein permettant de se protéger totalement et d’éviter le dépistage.

Détection précoce du cancer du sein

Plusieurs actions peuvent être mises en place afin de favoriser une détection précoce du cancer du sein. L’intérêt est de pouvoir soigner ce cancer plus facilement et de limiter les séquelles liées à certains traitements.

Un examen clinique de vos seins (palpation) par un professionnel de santé est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans.

Si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous n’avez ni symptôme, ni facteur de risque autre que votre âge, une mammographie tous les deux ans, complétée si nécessaire par une échographie, est recommandée.

Les pouvoirs publics  ont mis en place depuis 2004 un programme de dépistage organisé pour les femmes de 50 à 74 ans. Ce programme permet d’inviter toutes les femmes de cette tranche d’âge à passer régulièrement (tous les 2 ans) une mammographie de dépistage dans de très bonnes conditions.

L’objectif de ce programme est d’atteindre 70 % de participation des femmes de 50 à 74 ans et ainsi de faire diminuer le taux de mortalité par cancer du sein.

Pourquoi se faire dépister ?

  • Une femme sur 8 sera concerné dans sa vie par le cancer du sein.

Aujourd’hui le dépistage  est une arme efficace contre ce cancer. Détecté à un stage précoce , le cancer du sein peut non seulement être guéri dans plus de 90 % des cas mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs, moins mutilants ou entrainant moins de séquelles..

  • Pourtant, 1 femme sur 3 en France ne se fait toujours pas dépister ou par régulièrement.

La participation s’est stabilisée  autour de 53 % (à ce chiffre s’ajoutent environ 10 % de femmes qui réalisent t des mammographies de dépistage à  la demande du médecin  ou de leur propre initiative). Il est donc nécessaire  de poursuivre la mobilisation et l’information des femmes.

 

Le Dépistage Organisé du cancer du sein